Description

Début 1930, été 1931 : brève et intense période qui voit se former le premier cabinet « présidentiel » Brüning, l’adoption du plan Young, le succès du parti national-socialiste aux élections du 14 septembre et les diverses tentatives gouvernementales pour essayer de résoudre la terrible crise économique. Telle est la période pendant laquelle Ernst Jünger et Werner Lass prennent la direction de la revue « Die Kommenden », qui est l’objet de cette étude.

Die Kommenden est le journal commun à l’ensemble de la jeunesse dite « bündisch », c’est-à-dire à l’ensemble des ligues qui constituent la nouvelle forme du mouvement de jeunesse née après la première guerre mondiale. La jeunesse « bündisch » est, sans aucun doute dans cet entre-deux-guerres, la partie la plus turbulente et la plus novatrice du mouvement de jeunesse. Héritière du mouvement des « Wandervögel » (« Oiseaux migrateurs ») dont elle reprend la protestation contre la pensée bourgeoise et la volonté de retour à la nature, elle est profondément marquée par la récente expérience du front et des tranchées qu’ont vécus ses aînés.

Animée par ces deux expériences fondamentales, la jeunesse « bündisch » aspire à un véritable renouvellement spirituel, politique et social de la « nation allemande ». C’est la raison pour laquelle elle vise, par ses activités culturelles et sportives à former une nouvelle élite, et elle salue, selon les mots de Friedrich Georg Jünger, « ceux qui viennent (die Kommenden), en qui doit se lier une plus grande profondeur à la vieille dureté ! La marche est en cours… »

Informations complémentaires

Dimensions 2 × 14 × 19 mm
Nombres de pages

152p

Auteur

Thiémé, Alain

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La jeunesse Bündisch en Allemagne – Alain Thiéme”
HAUT